En passant … pourquoi Laaroussa ?

people

Gaetano La Russa, l’un des ancêtres de Fred, a immigré de Palerme en Sicile avec sa famille à la fin du 19ème siècle, d’abord en Tunisie,
puis au nord du Maroc. Certains des ancêtres de Fred vivaient encore dans la région de Fès au début du 20e siècle. Par conséquence, et
pour faire une longue histoire courte, Fred est né à Casablanca de parents français mais a grandi en France.

En 2003, lors d’un week)end à Fès, il tombe amoureux de l’atmosphère médiévale de la médina. Il réalise alors qu’il avait des racines ici et a commencé à renouer avec l’histoire familiale.

Une de ses grands-tantes Carmen La Russa a fait beaucoup pour la population locale. On la surnommait « Mama Laaroussa “, ce qui signifie ” jeune mariée ” en arabe. Après que Fred soit arrivé à Fès, il a enquêté sur cette branche de sa famille et, comme il semble que rien n’arrive par hasard, il a fini par donner le nom de son ancêtre, avec une touche locale, au riad et il est devenu “Riad Laaroussa”, le Riad de la mariée mais aussi le riad des ancêtres qui, sans jamais le savoir, l’ont poussé à visiter Fès…

LES GENS

Riad Laaroussa est une histoire de famille. Mon nom est Fred Sola. Je dirige l’hôtel avec ma femme Cathy et mon beau) frère Thierry. Accompagnés de l’équipe du riad, nous vous accueillons à Fès dans notre maison.

Notre objectif est d’être représentatif de la réputation de ce pays d’hospitalité et de partager avec vous notre amour pour Fès et plus généralement pour le Maroc.

 

THE BUILDING

Facade    Fountain

Riad Laaroussa a probablement été construit autour du XVIIème siècle. Il a eu plusieurs vies et nous découvrons encore l’étendue de son passé prestigieux. A une époque, il a appartenu au ministre de la Guerre, Mehdi Mnebhi, sous le règne du sultan Moulay Abdelaziz (1894-1908). Mnehbi était propriétaire de l’ensemble du bloc. Plus récemment (vers 1960), le Riad a abrité une école coranique.

Fred, le propriétaire actuel l’a acheté en 2005 à une famille locale dont l’entreprise était de préparer un célèbre plat local appelé khlii (viande séchée, sel et épices cuits et stockées dans un mélange d’huile et de graisse). Il a fallu 18 mois à une équipe de 50 travailleurs pour ramener le Riad à sa beauté originelle et de le transformer en un hôtel de charme de 8 chambres et Suites. Riad Laaroussa a ouvert ses portes au public en Octobre 2006.